Hymnes (Avertissement -16 ans aux Etats-Unis)

Publié le par enragé

  "Qui n'aime pas les hymnes nationaux ne peut aimer le football." La phrase de Franz B. dans son autobiographie écrite par Stefan Z. résonne dans nos coeurs au début de chaque match. Ces vingt-deux jeunes hommes alignés au son de marches patriotiques, militaires ou lyriques, certains chantant, d'autres les larmes aux yeux, et ces musiques entrainantes ou émouvantes, qui n'a jamais été ému par ce merveilleux déchainement de passions retenues ne peut aimer le football.

 

Mais qui comprend ces hymnes en langue étrangère ? Voici le texte français des quatre hymnes de demain.

 

 

Hymne du Paraguay

 

J'ai écumé les mers, les océans et les bordeeeels !

J'ai vu Paris, j'ai vu Shanghaï, j'ai vu Les Anges,

J'ai écumé leurs cervoises et leurs vinaaaaaasses !

J'ai vu Lili, j'ai vu Chon Li, j'ai vu Joly,

 

Mais je préfère Asuncion,

Je préfère ma pisse de cerveza,

Et ma grosse rutabaga !

 

O Asuncion, je mourrai pour toi,

O Paraguay, mon pays et ma mort,

O Paraguay, je veux mourir pour toi,

Mon pays, mon amour et ma mort !

 

 

Hymne du Japon

 

O Honda San, Grand Samouraï,

A la gloireeeee de l'Empereeeeeur !

O Honda San, Grand Samouraï,

A la gloireeeee de notre Empire :

 

Y a-t-il d'autres îles,

(Choeur : comment se peut-il ?)

Y a-t-il d'autres combattants

(Choeur : où les trouverait-on ?)

Aux sabres affutés comme les lames d'un tsunami ?

 

 

O Honda San, Grand Samouraï,

A la gloireeeee de l'Empereeeeeur !

O Honda San, Grand Samouraï,

A la gloireeeee de notre Empire

 

Non, il n'y a d'îles que les nôtres

(Choeur : Ca fait déjà beaucoup)

Il n'y a que nos samouraïs qui valent nos tsunamis

(Choeur : Hou ! Ha! Hara-ki-ri !)

Il n'y a qu'un Empire, c'est l'Empire de

 

Honda San, Grand Samouraï,

A la gloireeeee de l'Empereeeeeur !

Honda San, Grand Samouraï,

A la gloireeeee de notre Empire

 

 

Hymne du Portugal (version originale)

 

J'ai ratisséch' tous les jardinsch' de Franche,

J'ai récuréch toutes les cantinesch' de Navarrech,

Mais je dois dire, oui je dois avouerch',

Que c'est au Portugaoulch' qu'on a les plus beaux chantiersch'

 

O Portugaoulch' ! tes chateauxch' et ton portoch'

O Portugaoulch' ! pays le plus proprech' dou mondech'

 

Ma pelle et mon rateauouch'

Mon chiffonch' et un reste de saucissonch'

Je suis partich', je te rejoinsch' !

 

O Portugaoulch' ! tes chateauxch' et ton portoch'

O Portugaoulch' ! pays le plus proprech' dou mondech'

 

 

Hymne de l'Espagne

 

La, la, la, la, la

(Hymne sans paroles officielles, si ce n'est ces onomatopées censées exprimer la joie ressentie par tout Espagnol lors de l'humiliation d'un taureau, d'un Portugais, d'un Basque, d'un Indien ou de quoi que ce soit tant qu'on peut le couvrir de jaune et de rouge après une mort digne.)

 

 

Pendant que certains poussent la chansonnette, il y a un peu de foot, quand même :

 

Pays-Bas 2 - Slovaquie 1

(Bande-son : The Cramberries, "Zombie")

 

Brésil 3 - Chili 0

(Bande-son : Cesaria Evora, "Besame mucho")

Publié dans Musique

Commenter cet article